Figures célèbres de Cosa Nostra, la mafia sicilienne

Qui sont les mafieux célèbres en Sicile ?

On connaît tous le nom de Don Corleone, personnage principal du film Le Parrain. Incarné par Marlon Brando, celui-ci est l’archétype des “parrains” de la mafia italienne et s’inspire largement du personnage de Lucky Luciano, issu de la Cosa Nostra sicilienne mais dont le réseau était implanté à New York. Mais alors, qui sont les “hommes d’honneur” siciliens qui ont marqué les esprits ?

Cosa Nostra, plus grande mafia du sud de l’Italie

On dénombre cinq mafias présentes dans le sud de l’Italie : la Camorra en Campanie, la Ndrangheta en Calabre, la sacra Corona Unita dans les Pouilles, la Stidda dans l’ouest de la Sicile et, enfin, Cosa Nostra dans l’est de celle-ci. Née dans les années 1860, cette dernière était au début appelée tout simplement La Mafia. Lancée par divers groupes dont les activités s’organisaient à l’origine autour du commerce d’agrumes, elle trempe aujourd’hui dans des domaines variés : proxénétisme, trafic d’êtres humains, d’armes, de stupéfiants ou de cartes bancaires, contrefaçon ou encore récolte du pizzo (forme de racket mis en place par les mafias italiennes envers les commerçants locaux en échange de leur « protection »). Cosa Nostra compte aujourd’hui plusieurs milliers de membres et d’associés. Focus sur trois hommes qui ont participé à en écrire l’Histoire.

Les mafieux célèbres de Cosa Nostra

Tommaso Buscetta

Tommaso Buscetta est le premier mafieux d’importance à avoir brisé l’omertà, même s’il n’est de fait pas le premier repenti de l’Histoire. Il commence à s’impliquer dans la mafia dès 1945, dans la contrebande de cigarettes dans un premier temps. Il fuit aux États-Unis au tout début de la première guerre des mafias, puis au Brésil après avoir été arrêté puis relâché par la police américaine en 1970. Il sera renvoyé en Italie par les autorités brésiliennes, mais profitera d’une permission de sortie pour s’échapper et y retourner durant l’année 1980. Ceci aura lieu dans le contexte de la seconde guerre des mafias. Toto Riina, chef du clan des Corleonesi, ne pouvant atteindre Tommaso Buscetta, fera assassiner quatre des siens. C’est à Brasilia qu’il rencontrera le juge Falcone, à qui il livrera des réponses dans le but de se venger de Toto Riina. Tommaso Buscetta a été l’un des témoins-clés au sein du maxi-procès de Palerme, qui a permis la condamnation de près de 350 mafiosi. Tommaso Buscetta a par la suite bénéficié du programme de protection des témoins et a terminé sa vie aux États-Unis.

Toto Riina

De Salvatore Riina, surnommé Toto, on retient souvent la sauvagerie et la cruauté. Surnommé “Le Fauve”, il a fait partie des membres les plus influents de Cosa Nostra. Né en 1930, il étendra son influence sur la ville de Palerme jusqu’à devenir capo dei capi de Cosa Nostra de 1982 à 1993, année de son arrestation. Son bilan criminel est le meurtre de 40 personnes, tandis qu’il en aurait commandité plus de 100 autres. C’est lors de la seconde guerre de la mafia au début des années 1980 qu’il fera assassiner plusieurs chefs de clans entravant ses activités personnelles, et qu’il ordonnera celui de Tommaso Buscetta. C’est lors du maxi-procès de Palerme, dont le juge Giovanni Falcone est l’instigateur, qu’il sera condamné. La longue fuite de Toto Riina s’achèvera à son arrestation en janvier 1993. Il aura cependant fait assassiner Giovanni Falcone et son ami, juge lui aussi, Paolo Borsellino.

Bernardo Provenzano

Né le 31 janvier 1933 à Corleone en Sicile et mort le 13 juillet 2016 à Milan, Bernardo Provenzano a succédé à Toto Riina en devant le capo dei capi après avoir été son fidèle bras droit. Surnommé « Le tracteur » pour avoir décimé des centaines de ses rivaux durant la guerre des clans de 1960. Selon un de ses complices lors d’une interview pour Le Monde  : “Il labourait véritablement partout où il passait, il était comme Attila, après lui, l’herbe ne repoussait plus.

Au cours de son règne, il mit en place une stratégie pour se faire oublier de l’État en cessant les meurtres et les attentats spectaculaires (comme l’explosion de 500 kg de TNT sous une autoroute de Palerme pour assassiner le juge Giovanni Falcone) et en se recentrant sur les activités criminelles les plus rentables pour l’organisation.

Il s’est finalement fait arrêter et condamner à la prison à vie à 3km du village de Corleone en Sicile après 43 ans de cavale sans jamais avoir dit un mot aux autorités sur Cosa Nostra, ses membres et ses activités.

La mafia sicilienne nourrit l’imaginaire collectif depuis toujours mais ces hommes ne sont pas les seuls à avoir marqué l’Histoire. Al Capone, Pablo Escobar… Découvrez les parcours de vie de ces criminels légendaires et bien plus encore !

 

Partager l'article sur...

Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email

OFFRE DE NOËL

Profitez de -50%

sur toutes les masterclass,
jusqu'au 25 décembre 2022.