De l’émergence des GAFAM à l’avènement des MAAMA

Également appelés “Big Five”, les GAFAM dominent depuis de nombreuses années le monde de la Big Data. Utilisés au quotidien par des millions, voire milliards d’internautes, ces géants du web sont leaders dans leur domaine. Naissance, émergence et évènements clés… Scanderia vous propose de faire un saut dans le passé afin de découvrir là où tout a commencé. En retraçant leur genèse et les faits marquants, il vous sera plus aisé de cerner les raisons de leur succès mondial et incontestable.

Qu’est ce qu’un GAFAM ?

GAFAM def : L’acronyme GAFAM a vu le jour dans les années 2000. Sous ce sigle, se cachent 5 entreprises américaines bien connues du grand public : Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. Chacune d’entre elles domine très largement son marché qu’il s’agisse du divertissement, de l’équipement information ou encore, du système d’exploitation. Innovantes et omniprésentes, elles ont séduit une multitude d’utilisateurs et ont une capitalisation en bourse de plus de 4,5 milliards de dollars. Listées au NASDAQ, les GAFAM font partie des dix entreprises américaines les plus cotées.

Google

Fondée en 1998 par Larry Page et Sergey Brin, Google a rapidement devancé ses concurrents. À cette époque, d’autres moteurs de recherches tels que Yahoo! et Bing ont tenté de tirer leur épingle du jeu. Son succès réside par une interface d’une grande simplicité. En se rendant sur google.fr, la page d’accueil est sans fioritures et permet en quelques secondes, d’afficher des milliers de résultats. Grâce à des serveurs surpuissants, des milliards de sites sont crawlés et répertoriés. Les marques qui ne répondent pas aux exigences des robots Google ont peu de chances d’être visibles. En 2021, plus de 90% des recherches Internet ont été réalisées depuis cette plateforme.

Apple

Son fondateur est un personnage emblématique de la Silicon Valley. L’histoire et le parcours de Steve Jobs sont une source d’inspiration pour de nombreux entrepreneurs. Décédé en 2011, il reste un modèle de persévérance et un inventeur de génie. Il crée Apple en 1976 dans le garage de sa maison d’enfance en Californie avec Steve Wozniak et Ronald Wayne. Il faudra attendre 1977 pour que son projet se concrétise et prenne la forme d’une société. Apple ne répond pas à une demande, il suscite un nouveau besoin. Au-delà des ordinateurs, l’entreprise développe des références incontournables : le Macintosh, l’iPod et l’iPhone. Elle détient aujourd’hui près de 22% des parts du marché.

Facebook

Lors de sa création en 2004, Facebook se voulait être un réseau social sur lequel les membres échangeaient entre eux, postaient des photos et des vidéos. Depuis quelques années, des polémiques enflent autour de cette plateforme et de son fondateur, Mark Zuckerberg. Revente des données personnelles, violations de la vie privée et manipulations (Cambridge Analytica). Facebook reste malgré tout le réseau social le plus fréquenté de la toile avec plus de 2,9 milliards d’abonnés actifs. L’entreprise ne cesse d’innover en proposant de nouveaux services et en rachetant d’autres plateformes comme Instagram (2012) et WhatsApp (2014).

Amazon

Initialement spécialisée dans la vente de livres, Amazon s’est rapidement ouverte à d’autres types de produits. Il est désormais possible de commander tous les articles du quotidien, dont l’alimentation. Amazon s’est illustrée par une logistique performante et réglée comme du papier à musique. À travers le monde, la marque compte désormais près de 175 centres de distribution afin de couvrir la vaste majorité des pays industrialisés. Pour assurer les milliers de commandes quotidiennes, plus d’un million de salariés travaillent pour ce géant Américain.

Microsoft

La dernière firme incluse dans l’appellation GAFAM, est Microsoft. Cette entreprise a vu le jour en 1975 sous l’impulsion de Bill Gates et Paul Allen. Les deux hommes ont révolutionné le monde de l’information en mettant sur pied le premier système d’exploitation. Concurrent de l’iOS d’Apple, Windows (toute version confondue) équipe près de 88% des ordinateurs. D’autres logiciels, tels que la suite Office, sont eux aussi utilisés quotidiennement.

Les autres entreprises incluses dans les GAFAM…

Vous vous demandez peut-être pourquoi les géants du web comme Instagram, Youtube ou encore Whatsapp n’apparaissent pas dans les acronymes de GAFAM ? C’est tout simplement parce que ces entreprises se sont fait racheter par ces multinationales. Le GAFAM de Whatsapp et Instagram est donc Facebook. Pour Youtube, c’est Google qui a pris le contrôle de la plateforme en octobre 2006 pour 1,65 milliard de dollars. Les réseaux sociaux Tik Tok et Snapchat sont quant à eux restés indépendants jusqu’à aujourd’hui malgré des multiples tentatives de rachat menées par Microsoft et Google. C’est également le cas pour Twitter qui devait être racheté par le milliardaire Elon Musk.

GAFAM ou MAAMA

Pour demeurer leaders dans leur domaine, certaines entreprises des GAFAM évoluent et étendent leurs services. C’est le cas de Facebook et de Google. Ces changements de nom ont fait naître une nouvelle abréviation : MAAMA.

De Google à Alphabet

Larry Page et Sergey Brin ont fondé Alphabet Incorporated en avril 2015. Ce conglomérat est actuellement dirigé par Sundar Pichai. Selon les co-fondateurs, l’objectif est de clarifier les comptes de Google en distinguant son activité principale, de ses services annexes (Youtube, Gmail…). Pourquoi Alphabet ? D’après les dires de Larry Page, l’alphabet est “une collection de lettres qui représentent le langage, l’une des innovations les plus importantes de l’humanité, et qui est au cœur de la façon dont nous indexons avec la recherche Google”. Le co-fondateur évoque également la notion de Alpha, qui signifie “retour sur investissement supérieur à l’indice de référence” et Bet, pari en anglais.

Facebook devient Meta

C’est lors d’une conférence Facebook Connect en 2021, que le changement de nom a été relevé. Cette petite révolution traduit une ambition croissante et le souhait de ne plus se limiter aux simples médias sociaux. Mark Zuckerberg souhaite aller plus loin et se tourner davantage vers les technologies émergentes et anti-gardistes. Des rumeurs parlent de la création d’un monde virtuel, dit “métaverse”. À l’instar du film Ready Player One, le fondateur a pour projet de plonger les internautes dans un univers fictif en 3D. Dotés de lunettes, ces derniers pourraient créer leur propre avatar et échanger avec d’autres membres.

FAANG, NATU et BATX

Le monde information et technologie est en constante évolution. En plus des GAFAM ou MAAMA, d’autres acronymes regroupant des géants en devenir, font parler d’eux.

FAANG

Ce nouvel acronyme reprend quatre entreprises des GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple). Seul Microsoft a été évincé afin de laisser place à Netflix.

NATU

De plus en plus populaire, NATU rassemble des sociétés récemment arrivées sur le marché, mais grandement appréciées par les consommateurs et les internautes. Il s’agit de Netflix, Airbnb, Tesla et Uber.

BATX

BATX est un acronyme représentant les leaders du marché chinois. Ces nouveaux GAFAM asiatiques sont tirés vers le haut grâce à des marques extrêmement populaires dans cette partie du monde : Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi.

Partager l'article sur...

Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email